Vers le contenu

Home Informations clientèle Actualités Dépassement de l'indice-pivot ! Quels effets ?

Retour à l'aperçu

31-05-17 Dépassement de l'indice-pivot ! Quels effets ?

La Belgique dispose d'un système d'indexation automatique des salaires et des allocations sociales. Plusieurs secteurs appliquent leur propre mécanisme d'indexation : soit un système d’indexation à un moment fixe soit un système d’indice-pivot. Cet indice-pivot est une limite définie. Quand cette limite est atteinte ou dépassée, les salaires augmentent le mois suivant ou le mois d'après. Il s'agit la plupart du temps d'une majoration de 2%, mais d'autres pourcentages sont possibles. De plus, divers indices coexistent : l'indice des prix à la consommation, l'indice santé ou l'indice santé lissé. Ce dernier est utilisé pour adapter les salaires.

Le secteur public utilise également l'indice santé lissé, il s'élève actuellement à 103,04. La référence est l'indice santé lissé qui représente la moyenne de l'indice santé des prix des 4 dernier mois. L'indice santé lissé se situe à 103,21 en mai 2017, il se situe donc largement au-dessus de l'indice pivot.

Le dernier dépassement de l'indice-pivot date de mai 2016. Un an plus tard, il se présente un nouveau dépassement. Tout le mécanisme d'adaptation des salaires et des allocations correspondant à une augmentation du coût de la vie en Belgique se met donc en route. 

Les allocations sociales

En juin, toutes les allocations sociales seront majorées de 2%. Parmi celles-ci les allocations de chômage et les pensions.

Outre l'indexation après le dépassement de l'index-pivot, certaines allocations sont aussi adaptées à d'autres moments. Par exemple, le 1 janvier 2017, le repos d'accouchement et les pensions. 

Les salaires du service public

Le salaire des fonctionnaires augmentera de 2% à partir de ce mois de juillet. Dans le secteur public, le salaire de base annuel est majoré d'un facteur d'index qui depuis juin 2016 se situe à 1,6406. Vu ce nouveau dépassement, le facteur sera multiplié par 1,02 et atteindra ainsi 1,6734. Pour connaître son nouveau salaire mensuel, le fonctionnaire reprend son salaire annuel de base, le multiplie par 1,6734 et le divise ensuite par 12.

Le revenu mensuel minimum moyen garanti

Vu le dépassement de l'indice-pivot, le RMMMG - le salaire minimum déterminé par le Conseil National du Travail et qui doit être appliqué par tous les secteurs - va également augmenter. A partir du premier juin le nouveau montant s’élève à 1562,59 euros. Il existe également des salaires minimum mensuels sectoriels qui sont valables tant qu'ils respectent le minimum national. Notez bien que pour vérifier si vous respectez le RMMMG vous pouvez également tenir compte d'éléments salariaux qui ne sont pas mensualisés, comme la prime de fin d'année. Si vous considérez le salaire annuel complet et qu'en le divisant pas 12 vous obtenez un montant au moins égal au RMMMG, vous êtes certain de respecter la réglementation minimale.

D'autres développements méritent aussi votre attention, nous y reviendrons demain.

Source:
Communiqué de presse SPF Economie, 30 mai 2017

Contact
Gestion du personnel
Engager
Rémunérer et récompenser
Améliorer les prestations
Licencier
Conseils juridiques
RH dans l'entreprise
Obligations
Budget et soutien
Grandir et internationaliser
Optimiser les RH
Conseils juridiques
Actualités
Formations
Informations clientèle
Documents
Publications
Déclarations
Session d’information
Actualités
Outils
Outils Acerta
Calculs