Vers le contenu

Home Informations clientèle Actualités Un projet pilote doit façonner la prévention du burn out sur le lieu de travail

Retour à l'aperçu

15-05-18 Un projet pilote doit façonner la prévention du burn out sur le lieu de travail

Projet pilote attribué à Fedris

L’agence fédérale des risques professionnels, Fedris, conduit un projet pilote axé sur l’accompagnement des travailleurs qui risquent de développer un burn out ou se trouvent à un stade précoce du burn out. Le projet a pour but de permettre aux travailleurs de poursuivre ou de reprendre au plus vite le travail. Le projet démarrera au plus tard le 1er novembre 2018 et sera évalué au bout de 2 ans.

Cette mesure se distingue des projets de prévention du burn out qui pourront être demandés par des entreprises ou des secteurs, initiative que vous pouvez découvrir plus en détail ici. Son exécution est assurée par les partenaires sociaux du Conseil National du Travail. 

Champ d’application limité

Le projet se limite aux travailleurs occupés dans le secteur financier (à l’exclusion des assurances et caisses de pension) et dans le secteur des hôpitaux ou des maisons de soins infirmiers avec logement, secteurs dans lesquels le personnel peut rencontrer une forte charge psychosociale.

Seuls les travailleurs encore actifs ou inaptes au travail moins de 2 mois entrent en ligne de compte.

Les travailleurs intéressés par un trajet d’accompagnement doivent poser leur candidature et introduire auprès de Fedris une demande de confirmation de leur diagnostic. Ce formulaire de demande est daté et signé par le travailleur et par le médecin traitant, ou par le conseiller en prévention-médecin du travail ou encore par le conseiller en prévention aspects psychosociaux.  

Accompagnement

Le trajet d’accompagnement comprend différentes séances avec un accompagnant en burn out, notamment axées sur la confirmation du diagnostic, l’accompagnement du stress, la réorientation professionnelle si nécessaire et un suivi ultérieur en fin de trajet. Ces séances sont destinées à préparer le travailleur à un contact avec son environnement professionnel, ce qui permet d’aborder la situation de travail par le biais d’une réunion pluridisciplinaire. Des séances psychoéducatives individuelles sont également proposées, éventuellement complétées d’un accompagnement facultatif. 

Fedris supporte les frais

Le projet pilote vise au minimum 300 et au maximum 1 000 participants après confirmation du diagnostic. Les frais du trajet d’accompagnement sont pris en charge par Fedris, y compris les frais pour les déplacements entre le lieu de séjour du participant et le lieu de la séance. 

Fin du trajet

À la fin du trajet d’accompagnement, l’accompagnant en burn out envoie un rapport final à Fedris. Ce rapport est communiqué au participant, au médecin traitant, au conseiller en prévention-médecin du travail, au conseiller en prévention aspects psychosociaux et, si l’incapacité de travail perdure après la période de salaire garanti, au médecin-conseil de l’assureur. 

Source :
Arrêté royal du 7 février 2018 déterminant les conditions un projet pilote visant la prévention du burn out en relation avec le travail, MB 7 mai 2018.

Contact
Gestion du personnel
Engager
Rémunérer et récompenser
Améliorer les prestations
Licencier
Conseils juridiques
RH dans l'entreprise
Obligations
Budget et soutien
Grandir et internationaliser
Optimiser les RH
Conseils juridiques
Actualités
Formations
Informations clientèle
Documents
Publications
Déclarations
Session d’information
Actualités
Outils
Outils Acerta
Calculs